top of page
Rechercher

Avez-vous du mal à garder votre calme ?

Dernière mise à jour : 3 juin 2023

Peut-être que depuis quelques temps, vous observez que vous changez….

Que les choses, les événements, sont plus difficiles à gérer qu’avant.

Vous faîtes peut-être le constat que c’est moins évident d’aller vers les autres ?

Ou moins facile de maîtriser vos émotions ? ou encore, que c’est compliqué d’être au maximum de votre potentiel mental ? Constatez-vous parfois que vous avez du mal à traiter les informations ?

Et si c’était lié à une carence ? ou même à plusieurs ?


La voie qui mène à la santé optimale commence au niveau des neurotransmetteurs qui commandent au cerveau de déclencher des réactions chimiques qui aboutissent à la circulation d’un courant électrique dans tout l’organisme. Sans électricité, pas de cerveau.

Le cerveau est le principal générateur d’électricité du corps.

Le courant électrique permet au cerveau de coordonner les mouvements, les informations, de contrôler la respiration, le sommeil, d’indiquer la faim, la douleur, la joie ou la tristesse… À la condition de pouvoir circuler.

La juste présence et la pleine circulation des neurotransmetteurs est la clé de notre bien-être.

En excès, ils provoquent la saturation des synapses et l’impossibilité de transmettre le message aux neurones. Il en va de même en cas d’insuffisance, faute de support chimique, le signal n’est pas transmis. D’autres parties du corps vont réagir à ce surplus ou à ce déficit de neurotransmetteurs en fonctionnant outre mesure ou, à l’opposé, plus du tout, ce qui aboutit à des altérations fonctionnelles et ou comportementales.


Les quatre principaux médiateurs chimiques (neurotransmetteurs) indispensables à notre équilibre physique et mentale sont :

1. La dopamine

2. L’acétylcholine

3. Le Gaba

4. La sérotonine.


En raison de son patrimoine génétique, de son mode de vie, chacun se retrouve avec certaines carences ou excédents biochimiques et possède un neurotransmetteur prédominant.


Notre personnalité est gouvernée par notre biochimie. Les perturbations de notre personnalité ou de notre vie émotionnelle correspondent à des déséquilibres de notre bio tempérament. Quand nous avons des passages à vide, il est intéressant de comprendre quel est le médiateur responsable.


Par exemple, dès que le GABA vient à manquer, il affecte directement la manière dont nous gérons le stress au quotidien. Le rythme s’emballe et nous devenons anxieux, nerveux, irritable.

Les symptômes physiques et mentaux nous mettant sur la voie d’une carence peuvent être : la disparition d’un ressenti de stabilité, une sensation de boule dans la gorge, de la nervosité, des vertiges, des sensations de picotement ou de fourmillement dans les membres, des phobies, de la tachycardie, des migraines, des acouphènes.

Si le déséquilibre est par excès, alors, nous réagissons au quart de tour, nous devenons impulsif à l’extrême.


Si c’est la dopamine qui vient à manquer, nous pouvons ressentir une fatigue chronique, de l’impuissance, de la dépendance, une dépression résistante, des épisodes irrésistibles de sommeil pendant les heures de veille normales.


Si c’est l’acétylcholine qui vient à manquer, nous pouvons ressentir une incapacité à avoir accès aux informations stockées dans la mémoire, nous avons l’impression d’un ralentissement de notre pensée, nous constatons des difficultés d’apprentissage, des troubles de l’attention, des trous de mémoire, une diminution de la créativité, de la compréhension….


Aujourd’hui, Il est possible de détecter un cerveau en déséquilibre.

Vous pouvez prendre RDV avec votre naturopathe pour faire le test « Quel neurotransmetteur domine votre fonctionnement cérébral et quel est celui qui fait défaut ? »

Et établir un programme personnalisé afin de retrouver l’équilibre physique et émotionnel.

Il existe des solutions pour rééquilibrer le cerveau : l’alimentation, des compléments alimentaires spécifiques, une bonne hygiène de vie...

Le naturopathe est là pour vous permettre d'y voir plus clair et vous donnez les clés pour retrouver votre plein potentiel.

Nathalie

Cette newsletter s’inspire des travaux de recherche et de l’expérience clinique du Dt Eric Braverman - neurobiologiste-chef de clinique du Brain Bio Center de Princeton.



110 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page