top of page
Rechercher

« Elle fait plus que son âge ?! »

Dernière mise à jour : 3 juin 2023




« Elle fait plus que son âge ! », sous-entendu, son âge biologique, ou à l'inverse, « Elle fait moins que son âge ! »

Qui ne l'a jamais entendu dire ?

On ne vieillit pas tous à la même vitesse, car nos organismes ne sont pas soumis à la même intensité de stress oxydatif, d'inflammation et de pollution, ces facteurs responsables de la corrosion de nos cellules, tissus et organes.

De très nombreuses études démontrent que l'inflammation, due à une hyperactivité inappropriée de nos globules blancs, est un facteur majeur de risque de "déclin".


Les chercheurs ont pu établir que les marqueurs d'inflammation s'avèrent même les meilleurs prédicteurs des dégradations, notamment cognitives.

La bonne nouvelle est que le stress oxydatif et l'inflammation peuvent être réduits par plusieurs mesures !


Allez, je vous les donne...


1. ne pas manger plus que ce qu'il nous faut pour avoir suffisamment d'énergie,

2. adopter une alimentation plus végétale et anti-inflammatoire,

3. multiplier les centrales énergétiques, en particulier grâce aux activités physiques,

4. mieux gérer le stress et les pollutions, également facteur d'inflammation,

5. optimiser son sommeil pour mieux se réparer.


Attention, l'inflammation qui accélère notre vieillissement, peut aussi venir du tube digestif en cas de déséquilibre de notre flore, ou de dysbiose. Or, il est possible de contrôler cet équilibre.


Qu’est-ce qui peut également favoriser l'inflammation, source de vieillissement accéléré ? :


o Des déficits en vitamines antioxydantes, C et E ou en vitamines D et K, en minéraux, comme le magnésium, le zinc, le sélénium...

o Les excès de fer et ou de cuivre, qui sont catalyseurs d'oxydation, leurs sources principales sont les protéines animales, les viandes en particulier.

o Des mauvais choix de corps gras, apportant des graisses inflammatoires : trop de graisses saturées (beurre, fromage…), trans (margarines, produits industriels), ou oméga 6 (huiles de maïs ou de tournesol), pas assez de graisses monoinsaturées comme l'huile d'olive, et d'oméga 3, comme l'huile de lin, colza, noix, ou des petits poissons gras (sardines..).

o Une consommation de produits industriels trop riches en sucres rapides, sel, lui-même inflammatoire, et les additifs, dont on sait maintenant qu'ils altèrent la flore digestive.

o Une alimentation trop pauvre en végétaux riches en fibres, favorables à une flore amicale, en antioxydants et en polyphénols (molécules puissamment protectrices). En sont particulièrement bien dotés, l’huile d’olive, le curcuma, les betteraves, les baies et fruits rouges, le chocolat noir, le thé vert.


Prêt.e pour faire moins que votre âge ?


Naturellement,


Nathalie




107 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page