top of page
Rechercher

Optimiser son sommeil...



« Il n'y a pas de douleur que le sommeil ne sache vaincre ». Balzac.

 

Voici les clés principales pour que la nuit soit un moment de récupération efficace :


1.     Prendre un dîner léger sans protéines animales, à dominante de glucides lents pour favoriser la sécrétion du frein de nos pulsions, la sérotonine qui contribue à mieux dormir.

2.     Éviter en 2e partie de journée, les xanthines-caféine (café, soda, boissons énergisantes), le thé noir, le chocolat.

3.     Régulariser les heures du coucher et du lever.

4.     S’investir intensément en journée dans des activités professionnelles, ludiques mais aussi sportives (du fait de la sécrétion de sérotonine et d'endorphine, neurohormones du bien-être).

5.     Se faire masser

6.     Programmer des moments de détente en fin de journée. Une méditation, de la musique calme, un bain tiède, une douche prolongée.

7.     Respecter son chronotype : « Couche-tôt » ou « couche-tard »

8.      Favoriser l'exposition à la lumière naturelle. En particulier le matin.

9.     Le soir, éviter l'exposition à des éclairages intenses et aux écrans qui émettent de la lumière bleue. (2h d'exposition suffisent à réduire la sécrétion de l'hormone du sommeil, la mélatonine, de 20%. Et la supprime chez 22% des sujets).

10.   Ne pas rater le moment le plus opportun de se coucher quand les bâillements surviennent, que les paupières s'alourdissent, que l'envie de dormir arrive, car le cycle du sommeil est construit sur un rythme de 90 Min. Si on laisse passer le train, le prochain ne passera qu'une heure et demie plus tard.

11.   Veiller à ce que les pieds et les membres inférieurs soient suffisamment au chaud. Le bain de pied, 20 mn avec une cuillère à soupe de gros sel ou sel d’epsom est vraiment réconfortant et bienfaisant. La vasodilatation des extrémités réduit les remontées de sang au cerveau et contribue à la somnolence. On peut aussi ajouter une couverture de plus au bout du lit !

12.   En cas de stress chronique lié à une situation actuelle personnelle ou professionnelle anxiogène, pensez à une cure de quelques semaines avec une plante adaptogène, elle vous aidera à faire face, abaissera votre niveau de stress, vous renforcera. Parlez-en à votre naturopathe.

 

Bonne nuit à toutes et tous ;-)

Nathalie Parlier

✨ Créatrice et dirigeante du cabinet de conseil et de formation KOBAN (management/leadership/santé-bien-être au travail)

✨ Coach en entreprises

✨Naturopathe et psychothérapeute


79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page